La solitude renvoie au fait que certaines personnes sont très isolées et ne rencontrent jamais ou très rarement d’autres personnes dans leur vie quotidienne. Cette situation peut être due à de multiples facteurs : l'évolution naturelle des familles (la famille qui se dissout avec l'indépendance financière des enfants) ; l'attractivité de certaines zones métropolitaines spécifiques pour y vivre ; le vieillissement démographique ; le décès d’un membre de la famille ; les problèmes de santé (perte de l'audition, de la vue, de la mobilité) ; et enfin la retraite (l’arrêt du travail diminue les interactions sociales). 

L'espérance de vie a augmenté dans les pays développés ce qui signifie aussi que les citoyens de plus de 65 ans peuvent être davantage confrontés à une situation de solitude. Ce phénomène peut avoir plusieurs conséquences, notamment au niveau de la santé. Les personnes âgées peuvent tomber malades plus rapidement et plus fréquemment. La dépression et la perte d'autonomie sont les principaux risques auxquels font face les aînés isolés. Les résultats d'une étude ont d’ailleurs montré que le niveau élevé de stress causé par l'isolement et l'inactivité physique chez les personnes âgées semblent être significativement associés aux maladies cardiovasculaires, au diabète, à la mauvaise qualité du sommeil et à la malnutrition.

Objectifs

Les études ont démontré que les relations sociales sont associées à une amélioration de l'état de santé et de l'estime de soi. Les municipalités, les associations et les services sociaux créent et déploient des programmes pour identifier et réduire au minimum la solitude indésirable, mais la situation générale décrit de multiples interventions simples, déconnectées et non structurées, qui reposent souvent sur le volontarisme.

Les personnes âgées et leur contexte (parents, médecins généralistes, travailleurs sociaux et voisins) ont besoin de connaître et d'être au courant de ces solutions et programmes existants ; de l'importance de sortir de chez elles et d’avoir des activités sociales collectives mais aussi des risques de solitude et de dépression. Nous proposons un nouveau programme de formation visant à créer un environnement favorable pour minimiser les effets négatifs de la solitude non désirée chez les personnes âgées et pour favoriser une vie saine. 

Healthy Loneliness envisage de créer des sessions en présentiel avec un matériel éducatif adapté qui introduit les changements de comportement basés sur des interactions sociales plus fortes.

  

Techniques de transfert pour la gestion émotionnelle de l'isolement et des problèmes connexes

  

Sensibiliser les gens à la solitude des personnes âgées et leur fournir des outils pour l’empêcher

  

Renforcer le concept des radars de solitude, comme moyen d'identifier et d'atteindre les personnes âgées isolées.

userbullhornwarning linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram